vidéosurveillance copropriété

kit vidéosurveillance copropriété

Les caméras de vidéosurveillance permettent de réduire considérablement les actes de vandalisme, et d'intrusion de personnes étrangères à la copropriété.

Elles sont autorisées dans les espaces communs : hall d'entrée, parking, paliers, escaliers, local à vélo, local à poussette, cave, cour, ascenseur, boîte aux lettres, local poubelles etc...

C'est lors de l'assemblée générale, que l'emplacement des caméras est décidé, et voté à la majorité absolue.

 

Quelles caméras installer ?

Pour permettre l'identification des visages des personnes qui entrent et qui sortent de la copropriété, nous préconisons des caméras fixes en haute définition, type minidome. Les caméras doivent disposer de LED infrarouges, pour permettre la visualisation de nuit.

Les caméras dans les copropriétés sont parfois la cible de détériorations, il faut donc installer des caméras résistantes aux chocs (indice de protection IK10, normalisé selon EN 62262), et qui émettent une alarme en cas de tentative de vandalisme.

Une durée d'enregistrement de 30 jours en continu laissera le temps au syndic, ou au gardien de retrouver l'image recherchée. Évitez l'enregistrement sur détection de mouvement, une sensibilité de détection mal paramétrée peut vous faire manquer une scène importante.

caméra infrarouge antivandale

 

panneau copropriété vidéosurveillance

La règlementation

Les caméras peuvent filmer les parties communes de l'immeuble, mais elles ne doivent pas filmer les portes des appartements ni les balcons ou terrasses des habitants, ni la voie publique.

La durée de conservation des images ne doit pas excéder 30 jours, au-delà de cette période, l'enregistreur doit écraser automatiquement les images.

Le personnel qui travaille dans la copropriété ne doit pas être filmé de manière constante et permanente, par exemple la CNIL sera amenée à faire enlever une caméra qui serait orientée vers la loge du gardien.

Des panneaux d'information doivent signaler l’existence du dispositif de vidéosurveillance. Ils doivent indiquer le numéro du responsable, et stipuler les modalités d'accès aux images.

 

Comment déclarer le système ?

Une déclaration doit être émise à la CNIL, si les caméras sont installées dans des lieux non ouverts au public. C'est généralement le cas dans les copropriétés, par exemple, une porte limite l'accès aux personnes qui détiennent un badge, une clé ou un code.

La déclaration CNIL est simple, il suffit de remplir le formulaire de déclaration en ligne, c'est une démarche déclarative, vous n'avez besoin d'aucune autorisation en retour.

cnil

 

autorisation préfectorale

Si les caméras filment un lieu accessible à toute personne, exemple un parking extérieur, ou si le hall n'est pas muni d'un digicode, il faudra faire une demande d'autorisation auprès de la préfecture.

  • Si le système de vidéosurveillance comporte moins de huit caméras, vous devez compléter votre dossier préfectoral avec le Cerfa 13806*3 (Questionnaire de conformité), qui justifie que l'installation de l'entreprise est conforme aux normes techniques (à remplir si l'installateur n'est pas certifié par la préfecture).

  • Si le système de vidéosurveillance comporte plus de huit caméras, le dossier de demande d'autorisation préfectorale doit comporter un rapport de présentation, qui décrit les motivations de l'installation, ainsi qu'un plan de détail qui présente le positionnement des caméras, et leurs couvertures.

 

Qui peut consulter les images ?

C'est l'assemblée générale de la copropriété qui désigne les personnes habilitées à consulter les images enregistrées.

Généralement, il s'agit du gardien de l'immeuble, un membre du conseil syndical, un ou plusieurs habitants de la copropriété. Il n'y a pas de limitation sur le nombre de personnes déclarées à la CNIL.

gardien

 

tarifs

Combien ça coûte ?

Le coût d'une installation de vidéosurveillance en copropriété varie en fonction du nombre de caméras, de leur éloignement par rapport à l'enregistreur, et de la durée d'enregistrement choisie.

Il faut compter en moyenne entre 300€ et 500€ par caméra (installation comprise), Pour l'installation complète, comptez en moyenne 2000€ au total.

N'hésitez pas à nous consulter pour votre installation de vidéosurveillance, après visite de votre copropriété, nous vous envoyons un devis sous 24 heures.

 

Maintenance

Vous disposez déjà d'un système de vidéosurveillance dans votre copropriété, mais vous avez constaté que l'une des caméras n'est plus fonctionnelle ? ou que la visibilité n'est pas nette ? N'hésitez pas à contacter notre service de maintenance, qui intervient rapidement en Ile-de-France.

Nos techniciens qualifiés effectuent des dépannages sur toutes les marques de caméras de vidéosurveillance. Ils disposent du matériel nécessaire dans leur véhicule (caméra, disque dur, enregistreur, câble), pour remettre en service votre système de vidéosurveillance.

Nous proposons également des contrats de maintenance préventive. Lors des maintenances, nous nous assurons que votre système est fonctionnel, que toutes les caméras sont correctement enregistrées.

maintenance vidéosurveillance copropriété

 
support vidéosurveillance


Questions ou conseils ?

Tel. : 01 84 25 69 50

tous les jours de 9h à 19h

petit logo videosafe

3 rue Robert Foulon
95360 Montmagny
France
 

Site internet

Plan du site